La résistance populaire de Laghouat nous rappelle des sacrifices ayant détruit l’orgueil du colonialisme

La résistance populaire de Laghouat nous rappelle des sacrifices ayant détruit l’orgueil du colonialisme

LAGHOUAT - La commémoration de l'anniversaire des enfumades de Laghouat et la grande résistance populaire nous rappellent les sacrifices consentis par nos aïeux, qui ont détruit l’orgueil des colonisateurs français, a souligné lundi à Laghouat le ministre des moudjahidine et des ayants-droit, Laid Rebiga.

'La commémoration des enfumades de Laghouat et la grande résistance populaire est un témoignage vivant des sacrifices consentis par les vaillants résistants ayant détruit l’orgueil de l’occupant français', a affirmé le ministre lors des festivités commémoratives du 171ème anniversaire des enfumades de Laghouat, (4 décembre 1852), soulignant notre attachement, par les liens de sang des martyrs, avec cette génération de résistants.

M. Rebiga a ajouté qu'à travers cette commémoration 'nous rendons hommage aux sacrifices des générations passées qui se sont sacrifiées farouchement pour la défense de la patrie pour que nous vivions libres sur notre terre', ajoutant que la wilaya de Laghouat constitue une citadelle nationale et spirituelle de l’Algérie révolutionnaire et rebelle contre le joug colonial et qui a payé un lourd tribut de ses fils, Chouhada et Moudjahidine pour la liberté et l'indépendante.

La France coloniale a 'recouru durant 132 ans à une guerre d’extermination odieuse et atroce usant des actes de pillage, vandalisme, génocide, incendies, et liquidation physique à l’encontre d’une population sans défense', a rappelé le ministre citant dans ce contexte les enfumades de Laghouat en 1852 (année El Khalia), un des plus odieux crimes perpétrés par le colonialisme ayant couté la vie aux deux tiers de la population locale et des régions environnantes.

'Ces images d’atrocités et de génocide ayant été vécues par le peuple algérien sont reproduites aujourd’hui par l’entité sioniste à l’encontre de nos frères palestiniens que nous soutenons avec honneur et fierté dans sa lutte contre les plans et visées sionistes d’occupation et de déportation', a-t-il poursuivi.

Le ministre a, à ce titre, rappelé que le président de la république, M. Abdelmadjid Tebboune, avait dans son message à l’occasion de la journée Internationale de solidarité avec le peuple palestinien, souligné que l’Algérie qui a payé un lourd tribut pour recouvrer sa souveraineté et son indépendance et a servi, il y a 35 ans, de cadre pour la déclaration de la création de l’Etat de Palestine, reste fidèle aux causes justes et ne ménage aucun effort à soutenir la résistance du peuple palestinien jusqu'a ce qu’il obtienne pleinement ses droits.

Le ministre des moudjahidine et des ayants-droit s’est auparavant recueilli, en compagnie des autorités locales et membres de la famille révolutionnaire, à la mémoire des Chouhada au carré de la résistance populaire de Laghouat.

Le programme commémoratif du 171ème anniversaire des enfumades de Laghouat qu’abrite l’université Ammar Thelidji , prévoit une conférence nationale, initié en coordination avec la radio Algérie internationale, intitulée 'l’extermination, doctrine de l’occupation: les scènes de l’année 'El-Khalia' se reproduisent à Ghaza'.

Outre cette conférence à animer par des chercheurs en histoire et universitaires, l’évènement donnera lieu à l’émission d’un nouveau timbre-poste à l’occasion de la commémoration du 171 ème anniversaire des enfumades de Laghouat, et d’honorer des membres de la famille révolutionnaire et des chercheurs universitaires de la wilaya.

Du : 04-12-2023
Source : APS (aps.dz)