Prière vous connecter ou vous inscrire pour accéder à cette page du site





Ou






Un peu de lecture

Le Programme national de vaccination est l’un des programmes de santé publique les plus réussis de l’histoire de l’Algérie indépendante. Grâce à la vaccination, notre pays a pu éradiquer de nombreuses maladies transmissibles et en contrôler d’autres. Cet acquis a été renforcé par la publication du premier décret présidentiel le 17 juin 1969, rendant la vaccination gratuite et obligatoire contre certaines maladies transmissibles de l’époque, après avoir généralisé la vaccination par le BCG en 1966.

Depuis lors et au cours des 54 dernières années, ce programme a fait l’objet à plusieurs reprises d’ajustements et de mises à jour en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique des maladies transmissibles en Algérie, et des avancées scientifiques dans le domaine du développement et de production de vaccins.

Les principales dates marquantes de ces ajustements sont :
• 1985 : Introduction du vaccin anti rougeoleux ;
• 1997 : Introduction de rappels vaccinaux contre la rougeole, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ;
• 2000 : Introduction du vaccin contre l’hépatite virale B ;
• 2007 : Introduction du vaccin l’Hémoephilus influenzae B (Hib) ;
• 2014 : Introduction de 4 nouveaux vaccins contre : Rubéole, oreillons, pneumocoque et poliomyélite inactivé ;
• 2022 : Combinaison de 6 antigènes dans le même vaccin – Introduction du vaccin anti-coquelucheux acellulaire

Le timbre proposé à l’occasion du lancement du nouveau calendrier national de vaccination, dont la mise en œuvre est programmée le 15 octobre 2023 est symbolisé par :  
• L’Algérie qui protège ses enfants par la vaccination symbolisée par la main d’une maman ;
• En arrière-plan, le sanctuaire du Martyr ou Maqam Echahid ;
• Le slogan « 54 ans de vaccination » est lié, à 54 ans d’activités de vaccination depuis son institutionnalisation le 17 juin 1969 la rendant obligatoire.